Partagez | 
 

 « Il faut vivre puis il faut mourir, le reste est à notre choix. » ϟ Floyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




pushME
blocknote:

MessageSujet: « Il faut vivre puis il faut mourir, le reste est à notre choix. » ϟ Floyd   Dim 20 Mai - 3:29



Encore une soirée monotone qui se profile sur Yellowknife. J’avais l’habitude de ce genre de nuit où rien d’intéressant ne se produisait. Du moins, rien d’intéressant à mon sens. Car tous les soirs ou presque je revêtais mon habit de serveuse pour faire couler la bière à flot dans ce pub irlandais de Yellowknife. Alors oui, j’en avais vu des vertes et des pas mures. Verres brisés, nez cassé, remarques déplacées… Mon quotidien résumé en une seule phrase. Je n’étais pas malheureuse, loin de là. A vrai dire, tout ce petit manège nocturne auquel j’assistais chaque soir m’indifférait. Je faisais mon job rien de plus. Je me contentais de sourire, de servir, d’éluder les regards insistant sur mon décolleté et d’éviter de maudire la tenue de travail qui m’étais imposée, laquelle était on ne peu plus… ahem… aérée ? Ce soir sortirai peut-être davantage de l’ordinaire. Je changeais de crémerie ! Même job, même faux sourire, même jupette, mais un lieu différent. Non pas que l’ambiance surchargée de testostérones me déplaise, tout comme me farcir un match de foot chaque nuit sans oublier les beuglements qui accompagnaient ces dernier. Noooon, jamais ! Juste envie de changer d’air. On dit que l’herbe est toujours plus verte ailleurs, je m’en vais de ce pas vérifier la théorie.
Un trench sur le dos, mes clés dans une main, mon (nouveau) portable dans l’autre, je m’engouffrais dans la nuit noire en direction du Wildcat café. Il venait de rouvrir, ils cherchaient des serveurs, l’endroit se trouvait à peine à vingt minutes de marche, l’équation s’était résolue tout seule dans ma tête, je venais de décrocher un nouveau job. Le jour j’étais une étudiante qu’on aurait pu qualifier de modèle, la nuit je remplissais pouvais débarrasser huit tables en une minutes (impressionnant je sais…). Faire la jolie serveuse dans les bars n’étaient bien entendu pas ma vocation, mais l’argent ne tombait pas du ciel, ni ici, ni à Campbell River, de là où je venais. Je travaillais dans les bars, à la plonge ou au service bien avant d’avoir cuvé ma première cuite. Je n’étais ni pauvre ni riche, mais ma santé nécessitait des frais supplémentaires, et mes études n’étaient pas gratuites. Il état hors de question de laisser mes parents tout payer. Ma fierté me perdrait, je le savais, mais avant d’en subir les conséquences, je devais gagner mon pain à la sueur de mon front. Ou plutôt à la vitesse à laquelle je remplissais les shooters, question de point de vue…
Le pas leger, j’arrivais sur mon nouveau lieu de travail, je regardais l’heure, 20h30, dans ¬¬6 heures, j’étais à nouveau libre. Je franchissais le seuil du bar et le patron m’interpela aussitôt. Très rapidement il me briefa sur façons de faire de la maison et m’intima de commencer à travailler illico. Mon expérience dans le domaine m’exemptait de surpevisage, et c’était tant mieux. Un chaperon sur le dos toute une soirée aurait vite eu raison de mes nerfs, cela ne faisait aucun doute ! Je balayais la salle du regard, seuls six personnes étaient attablées aux quatre coins de l’endroit. Je soupirai silencieusement. Peut-être allais-je m’ennuyer encore davantage ici… ? Mon dieu étais-je déjà en train de regretter les commentaires misogynes des clients de mon pub irlandais… Je priais pour un peu d’action…

j’ai pas fais trop long, surtout pour un post de lancement, j’espère que ca te plaira.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Il faut vivre puis il faut mourir, le reste est à notre choix. » ϟ Floyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
you're match :: Yellowknife - CANADA :: Going to the north :: → Café Wildcat-